Restaurants Martinique, commentaires, notations des clients, recherches

Restaurants Martinique, commentaires, notations des clients, recherches
5 (100%) 2 votes
restaurants-martinique

restaurants Martinique

Guide des restaurants Martiniquais, rechercher un restaurant à la Martinique.

La cuisine créole: Le guide de la Martinique vous propose une sélection de restaurants de tous styles, sur l’île. Ce guide de la Martinique vit au travers de ses visiteurs, vous pouvez y donner votre avis et noter les restaurants que vous aurez fréquentés ! Qualité du service, des plats, étaient-ils un minimum aimable, le service était-il long ? Piège à touristes (Pour être poli)
Merci d’y penser, cela aiguillera les internautes dans leur choix d’un restaurant où bien manger sur l’île.

En Martinique on mange quoi dans les restaurants ?

Mais peut-être ne connaissez-vous pas bien le type de plats qu’ils peuvent vous servir. Que contiennent-ils comme ingrédients, est-ce pimenté ? Nous vous faisons un petit topo sur les différents mets ! Bien sûr c’est à titre indicatif, chacun faisant à sa manière, ajoutant des ingrédients, en enlevant, en mettant plus ou moins de piment.

Les entrées:

Le bébélé à la Martinique

Le bébélé à la Martinique

Le Bébélé: Déjà on pense que ce nom vient du kikongo, une des 400 langues bantoues, originaire de la région du Congo et de l’Angola. En effet jadis, de nombreux esclaves venaient de cette région (Surtout en Guadeloupe) Cela signifierait « morceaux de viande ». C’est un plat à base de tripes et de bananes vertes. Quand les maitres tuaient le bœuf, grands seigneurs, ils balançaient à leurs esclaves les abats. Ceux-ci, assez débrouillards (Avaient-ils le choix ?) ajoutaient à ces tripes des dombrés, (Boulettes à base de farine et d’eau), auxquelles ils associaient des fruits à pain, des bananes vertes et du jus de citron, cela formant une soupe.
Boudin créole: Le classique, c’est un plat charcutier qui date de l’antiquité. En Métropole on connait bien, sous une autre forme, oignons,

boudin-creole

boudin-creole

pomme etc. Ici il est cuisiné avec plus ou moins de piment. Chacun le fait à sa sauce, on aime ou pas. Les industriels en proposent, dans les hypers et supérettes,  des artisans aussi, certains restaurateurs doivent faire le leur, j’espère en tous cas.
Chiquetaille de morue, le terme chiquetaille est typique à la région. C’est un plat obtenue en grillant les filets de poisson (Morue souvent), puis en les émiettant (déchiquetant) puis on utilise différents ingrédients (comme : oignon, persil, citron vert, huile ….)
Avocat: On peut vous servir de l’avocat au naturel, de l’avocat au crabe.
Crabe aux avocats en carapace, on farcit la carapace du crabe. Les ingrédients: un mélange chair de crabe, avocat et quelques ingrédients, cive, citrons verts, piments etc.

Crabe farci Martinique

Crabe farci Martinique

Crabe farci: comme son nom l’indique. Farce, les ingrédients : Du crabe, du pain, chapelure, du citron vert, des condiments…Le tout passé au four !
Féroce d’avocat: Alors là, c’est aussi un classique. Les ingrédients: De l’avocat, de la morue séchée, farine de manioc, sel, huile, ail, citron vert, 4 épices, plus ou moins de piment rouge.
Gombo en sauce: Le gambo (okra) est un légume véritable concentré en vitamines, minéraux et nutriments typiques de l’alimentation africaine. Il a, en autre, de bons effets sur l’asthme.Les ingrédients : Cives, gousses d’ail, citrons verts, thym, persil, piment, sel et poivre, on peut ajouter 1 pincée de bicarbonate de soude.

Combo Martinique

Combo Martinique

Salade de christophine: (La chayote, est un légume de la famille des cucurbitacées, on l’appelle chouchou à la Réunion). Les ingrédients, pour la salade: Gousse d’ail, vinaigre de vin, huile, Persil, Sel, poivre.
Salade de concombre: (Les concombres à la Martinique n’ont pas le look de ceux de

Chayote légume Antilles

Chayote légume Antilles

métropole) et salade d’avocat (De belles pièces en général).
Acras (morue et autres): Ils seraient d’origine africaine. Ce sont de petits beignets à la morue. Mais ils peuvent être aussi préparés avec d’autres poissons ou avec des légumes. Aussi à la langouste, aux oursins, aux crevettes, au thon, aux chaubettes (coquillages cousine germaine de la palourde), aux titiris (Divers alevins minuscules). Les ingrédients: Chair de morue dessalée, cuite dans l’eau bouillante, de la farine, du lait, de la levure chimique, oignon, gousse d’ail, persil, piment antillais, citron vert, sel, poivre et de l’huile de friture.

Les Poissons et fruits de mer

Assiette de brandade créole, voir Brandade de morue
Blaff de poissons: Le blaff de poissons est un plat typique des Antilles et de la Guyane qui consiste en un ragout de

Blaff poissons Martinique

Blaff poissons Martinique

poisson mariné dans du citron puis cuit dans un court-bouillon épicé et aromatisé. Les ingrédients: Des poissons (Vivaneau, Thon, Thazard…), bouquet garni (Oignon-pays, thym, persil, feuilles de laurier et bois d’indes), citrons, oignon, ail, piments, huile, sel, poivre. Recette hypocalorique par excellence.
Court-bouillon de poisson: Recette antillaise typique, un vrai plat servi tel quel. Une petite marinade, puis cuisson rapide du poisson dans une sauce tomate relevées. Les ingrédients: Poisson au choix : daurade, cabillaud, tomates, petites branches de ciboule, bouquet de cives, ail, oignon, citrons, piment rouge, bouquet garni, vin blanc sec, eau, huile, sel et poivre
Poissons frits: C’est un plat simple traditionnel, qui s’accommode particulièrement bien avec les lentilles. Chair gouteuse bien assaisonnée et peau dorée et croustillante. Les ingrédients: Poissons entiers moyens ou 4 darnes pas trop épaisses (thon, daurade…), citrons verts, ail, piment végétarien (facultatif), huile pour friture, farine, sel, poivre Et pour la sauce : Huile de friture (à récupérer), oignons, vinaigre blanc.

Dombrés Martinique

Dombrés Martinique

Dombrés « Donbwé »: C’est un plat créole originaire des Antilles. Il est composé de petites boules de farine (farine, eau tiède et sel) auxquelles on accommode une sauce et toutes sortes de viandes, de poissons ou de crevettes et des haricots rouges. Les ingrédients: (Pour celui aux crevettes), Crevettes, carottes, tomates, persil, piment fort ou doux selon le cuisinier, citron, ail, oignons, concentré de tomate, sel, poivre.
Brandade de morue: La version créole de la brandade, c’est plutôt une purée de pommes de terre mélangée à de la morue relevée aux condiments souvent utilisés en cuisine Antillaise. Les ingrédients: Morue, pommes de terre, cives, ail, persil plat, thym, feuille de bois d’inde (ou laurier), noix de muscade, clous de girofle, lait, beurre, chapelure, fromage râpé (facultatif), sel et poivre
Fricassée de lambi: Le lambi est un mollusque des Antilles et de Floride, pouvant mesurer jusqu’à 30 cm. Sa

Lambi Martinique

Lambi Martinique

coquille est connue, c’est le souvenir par excellence. La chair est très ferme, il faut donc l’attendrir, en le frappant avec un marteau ou directement sur le sol. La préparation doit être rigoureuse. Sinon… Les ingrédients: Lambi, cives ou oignons pays, oignon, carotte, tomates, ail, jus de citron vert, citron vert, thym, lauriers, bois d’inde, un brin de persil, piment, huile, sel, poivre, vinaigre
Fricassée de chatrou: Nom donné au poulpe, chaque restaurant a sa propre recette secrète. Si les poulpes viennent de la pêche, il faut les préparer et c’est du boulot (comme pour le lambi). Sinon il y a le congelé, mais le goût est différent. Les ingrédients: Du poulpe en petits morceaux, des piments végétariens, ail, échalotes, botte de cives (oignons nouveaux), tomate, concentré de tomate, huile, poivre (sel facultatif).
Les Soupes et Veloutés,

Giraumon Martinique

Giraumon Martinique

Velouté de giraumon: C’est une variété de potiron, appartenant à la famille des cucurbitacées. De forme et couleurs très particulières. Son surnom est « potiron turban » ou de « bonnet turc ». Les ingrédients: Giraumon, lait, crème fraîche, beurre, sel et poivre noir
Soupe à congo: se prépare à Noël, viendrait des esclaves africains originaires du Congo. Les ingrédients: Poitrine fumée, oseille, malanga, giraumon, carottes, feuilles de chou, bélangère, navets, pommes de terre, oignons, cives, pois d`Angole, pois boucoussou, pois tendres, poireaux, branches de celeri, ail, huile, piment, clous de girofle, sel, poivre
Soupe de palourdes: A base de pommes de terre, de lait, de crème et d’aromates divers. Les ingrédients: Grosses palourdes, pain, cives, ail, oignon, clous de girofle, persil, thym, piment, sel et même piment rouge fort, vin blanc…
Soupe de pied de veau: Une recette ancienne. Les ingrédients: Pied de veau, poireau, carottes, feuilles de chou, navets, christophine, giraumon, tomates, épinard, cives, branches de cèleri, clous de girofle, ail, pommes de terre, huile, feuilles de bois d’Inde, piment, sel, poivre

Ouassous Martinique crevettes

Ouassous Martinique

Bisque de ouassous: C’est une spécialité classique des Antilles. Ce nom chantant désigne de grosses crevettes de la Mer des Caraïbes. Les ingrédients: Ouassou, petites carottes, oignon, beurre, piment, bouquet garni, rhum, fumet de poisson, vin blanc sec, concentré de tomate, crème fraîche, sel et poivre

touloutous-crabe

Touloutous-crabe

Bisque de touloulous: Le touloulous est un petit crabe de terre rouge et noir qui vit au bord de la mer dans des cachettes diverses. Les ingrédients: Touloulous, carottes, oignons, piment végétal, bouquet garni, crème fraîche, beurre, farine, sel et poivre noir

Les Viandes et Volailles

Fricassée coq Martinique

Fricassée coq Martinique

Fricassée de coq: Un coq en marinade, servit avec un gratin d’ignames, de ti-nains ou une purée de patates douces. Les ingrédients: Coq, ail, cives, persil, thym, oignon, vinaigre, huile, sel et poivre.
Poulet au citron: Des morceaux de poulet marinés pendant 1 heure dans du jus de citron, de l’ail écrasé, du sel, du poivre et du piment haché. Les ingrédients: Blanc de poulet, oignons, ciboulette, piment rouge, citrons verts pressés, ail, persil plat, thym frais, huile végétale, sel et poivre
Poulet au riz: Du poulet mariné et du riz, tout cuit en même temps. Les ingrédients: Poulet découpé en morceaux, riz, citrons verts, tomates, oignon, ail, huile de tournesol, bouquet garni, sel, poivre.
Les colombos: Originaire de la cuisine tamoule sri-lankaise, de façon traditionnelle, le colombo antillais se compose de curcuma, graines de coriandre, poivre noir, graines de moutarde, laurier, thym, feuilles de bois d’Inde, piment de la Jamaïque (quatre-épices) et éventuellement du piment habanero. Les épices sont torréfiées, puis sont broyées. Ce qui donne une poudre sèche prête à l’utilisation.

Colombo épices Martinique

Colombo épices Martinique

Colombo de cabri: La viande de cabri a du caractère ce qui peut surprendre certains dans le goût. Les ingrédients: De l’épaule de cabri désossée, citrons, jeunes oignons, ail, clous de girofle, poudre de colombo, aubergine, patates douces, huile, piment, thym et laurier, sel, poivre
Colombo de porc: Un autre grand classique de la cuisine créole. Les ingrédients: De la joue de porc ou de rouelle, citron vert, oignon, bouquet garni, ail, poudre de colombo, carottes, courgette, pomme de terre, feuille de bois d’inde, piment antillais, huile de roucou ou d’huile d’olive, sel et poivre
Colombo de poulet: Du poulet mariné entre une 1h à une nuit. Pour les légumes seule la pomme de terre est indispensable. Les ingrédients: Poulet, pommes de terre moyennes, carotte (facultatif), ail, Cives (oignons pays), oignon, poudre de colombo, cumin, fenugrec, moutarde jaune (où trois épices), thym frais ou séché, clous de girofle, feuilles de laurier ou de bois d’inde, persil, citron vert, piment antillais, sel et poivre

 Les Légumes, les accompagnements

Gratin de bananes: Fait avec la banane jaune (plantain) différente de la banane fruit, elle se mange comme un légume. Elle doit être cuite, sinon elle est indigeste, à souhait. Crue elle est vraiment immangeable. Les ingrédients: Bananes plantains, pour la béchamel : Beurre, farine, lait, sel, muscade (optionnel), Gruyère râpé (Plus ou moins). Idéal avec du poisson.
Aubergines farcies: Tout est dans la farce, relevée juste comme il faut. Les ingrédients: Aubergines, huile, oignons, persil plat haché, bœuf haché, tomates, ail, thym, mie de pain, lait, gruyère râpé, chapelure, sel, poivre.

Igname Martinique

Igname Martinique

L’igname, c’est un légume-pays qui peut remplacer la pomme de terre ou la patate douce,
Christophines farcies: Une recette traditionnelle, réalisée avec la christophine (chayote) plante vivace cultivée sous climats chauds c’est une plante potagère utilisée pour son fruit comestible à maturité, tout comme sa tige. Les ingrédients: Christophines, baguette de pain, poitrine fumée, pieds de cives, oignon, ail, piment, sel, poivre, huile, fromage râpé, persil
Christophines Gratins: Spécialité antillaise de gratin, idéale pour accompagner les viandes en sauce (ragoût, colombo, fricassée). Les ingrédients: Christophines, oignons pays, gousse d’ail dégermée, persil plat, thym. Il faut une béchamel: beurre doux, farine, lait, noix de muscade râpée, sel et poivre, chapelure
Pois d’Angole: C’est une espèce de plante vivace de la famille des Fabaceae. Connu aussi sous le nom de pois cajan, pois-congo ou ambrevade, le pois d’Angole est une légumineuse vivace à graine cultivée
Calalou: Plat antillais typique de la période de Pâques, réalisée à base de crabes de terre accommodé de riz blanc et de siguine. Originellement la siguine était accompagnée de viande salée. La chasse du crabe de terre (Cardisoma

Crabe terre Martinique

Crabe terre Martinique

guanhumi ) est réglementée, autorisée du 15 Février au 15 juillet. On l’attrape avec des pièges spécialement fait pour cela, la carapace doit faire 7 cm de largeur, mini. Sinon on en voit souvent dans les jardins où ils creusent, des taupes tropicales en quelques sortes.
Riz à la créole: Tout se passe dans la cuisson, qui se fait par excès d’eau, en jetant le riz dans un grand volume d’eau bouillante.
Racine madère: C’est un tubercule alimentaire (légume-racine) produit par des plantes de la famille des Aracées, souvent de la sous-famille des Aroideae, originaire des régions tropicales. Le terme désigne aussi la plante elle-même, sachant que les tiges et feuilles peuvent aussi être consommées après préparation. Comme pour le tubercule, si vous les consommez crues, elles sont amères et irritantes à cause de la présence de cristaux d’oxalate de calcium (risques de calculs rénaux en cas d’insuffisance rénale).
Riz blanc: Incontournable.

Les sauces

Sauce chien Martinique

Sauce chien Martinique

Sauce chien: Le nom viendrait de la marque de couteau « Chien ». Les ingrédients: Piment antillais, d’oignon, d’ail, d’échalotes, de tiges de ciboule, de persil, de thym, de laurier, de jus de citron, d’huile, de vinaigre, d’eau chaude, de sel et de poivre. Accompagne les poissons grillés et crustacés (idéalement les langoustes). Et aussi les viandes de barbecue.
Sauces pimentées: (avec des piments antillais) Les ingrédients: Vinaigre d’alcool, piment, légumes, moutarde, épices.
Sauce enragée: Tout est dans le nom. Les ingrédients: Piments très forts, rhum blanc, jus de citrons, gousse d’ail, branches de persil, huile, sel.
Sauce petits poissons: Les ingrédients: Petits poissons, sel, citron, lard, oignons, farine, bouquet garni, piment.
Sauce à l’avocat: Les ingrédients: Chair d’avocats en purée, citron vert, oignon, huile d’olive, piment rouge, sel, poivre.

Les desserts aux Antilles

Les fruits, dont les bananes-jaunes flambées au rhum, les bananes-fruits flambées, les beignets de bananes.
Les Gâteaux
L’amour Caché: Le gâteau antillais par excellence, qui de plus porte bien son nom; une confiture cachée entre une

Amour caché gâteau Martinique

Amour caché gâteau Martinique

pâte brisée et un appareil à génoise. La confiture peut être, goyave, coco, banane, elle est réalisée au sucre de canne, texture, jolie couleur et goût incomparable.
Gâteau à l’ananas: Un gâteau relativement connu, délicieux.
Gâteau Robinson: Un des plus appréciés à la Martinique. Composé d’un gâteau de type quatre-quarts, de confitures de banane et de coco, et d’une pâte brisé.
La Jalousie: Pâtisserie composée de pâtes feuilletées contenant de la confiture de goyave au milieu.
Pâté à la goyave, à la banane, coco : Pâtisserie composée d’une pâte brisée qui entoure une succulente confiture à la goyave, au coco ou à la banane.

Gâteau sacristain Martinique

Gâteau sacristain Martinique

Le Sacristain: Une des plus raffinée dont la pâte est feuilletée et torsadée, saupoudré de sucre, contenant une crème pâtissière. Moins typique, il est quand même une valeur sûre.
Le Macaron Antillais: Les pâtisseries antillaises la plus connues. Reçoit un franc succès, c’est une pâte très sucrée avec du coco à l’intérieur.
Mont-Blanc: Gâteau antillais crème coco, un incontournable de la pâtisserie antillaise.
Pudding au rhum: Du pain rassis, du sucre roux, du lait, du rhum, du raisin et quelques autres ingrédients
Rocher à la noix de coco: Recette classique des Antilles avec de la coco râpée, des œufs et du sucre.

Crèmes et entremets

Les Sorbets dont le sorbet au coco, le Sorbet à l’ananas, le sorbet à la goyave, le sorbet à la mangue, le sorbet au citron vert, le sorbet au corossol, le sorbet au maracudja.
Blanc-manger: Entremets sucré, déjà connu au moyen-âge (Taillevent) et même avant (De agricultura IIe siècle

Blanc manger Martinique

Blanc manger Martinique

av. J.-C), à base de lait aromatisé et épaissi avec de la fécule de pomme de terre ou de maïs. Le nom vient de sa blancheur. Il y a quelques variantes, mangues, myrtilles, framboise etc.

La confiserie

Bonbon au coco, tablette coco, la doucelette (caramels au lait de coco)

Les Boisson

Les Jus frais ou locaux

Jus de fruits tropicaux, Jus de prunes de cythère, les Punchs, les Ti-punchs, et bien sûr les Rhums.

Et aussi…

Les sandwicheries.

Un classique, des îles, on y fait du casse-croute sur mesure, un choix d’ingrédients, de sauces et de crudités, vous le créez, vous-même le casse dalle. Sur place boissons et même sièges pour le consommer peinard. Parfois il y a aussi, des plats classiques à emporter. Pas trop cher et souvent très bien. (Par exemple la station Vito à l’aéroport)

Poulet Boucané

Poulet boucané Martinique

Poulet boucané Martinique

Le boucanage, c’est quoi ? Ce n’est pas faire une grillade, ce n’est pas rôtir la viande, ce n’est pas sécher la viande, ce n’est pas fumer la viande, c’est tout à la fois ! Le poulet Boucané est à la Martinique ce que le rougail saucisse est à la Réunion.

On en trouve, principalement sur les routes (S’il a un képi, c’est du poulet, mais pas le même) Des gens installés le long des routes font et vendent du poulet Boucané, style le mec en métropole qui vend du poulet rôti sur les marchés avec sa rôtisserie à roulettes. Certains ont une clientèle de fidèles. A noter que quelques petits restaurants le servent aussi.

Pour le poulet, on le fait mariner, puis on fume sa viande.